Les étudiants de Daaray Sembène,sourds muets,Promotion Racine TALLA, 2018.

LES ETUDIANTS SOURDS MUETS DE L’ECOLE POPULAIRE, Daaray SEMBENE Promotion RACINE TALLA représentent la pièce de Théâtre « La grève, oui, mais les sourds-muets font la grève de la parole » de Hadja Maïmouna Niang le 03 mars 2018 à Daniel Sorano à Dakar. Sur scène de gauche à droite : Rawane Tegar Dieye, Bineta Ba, Seynabou Ndong, Boubacar Souaré, Idrissa Ba, Mamadou Touré, Fallou Mbaye,

en arrière-plan : Ninon Tréhin, l’une des formatrices des Sourds-muets, en étude de terrain à Daaray SEMBENE dans le cadre du Master didactique de l’image de l’Université Paris III Sordonne nouvelle, avec deux autres formatrices Dubot Mathilde et Carol Desmurd

en profondeur de champ le batteur de diémbé, Baba Sy et Ada Baye Ball, le flûtiste

en coulisse : Pape Fall de Janxenn production, Madeleine Ngandoul, Dimélo Lom Xat Xol, B-Black Xat Xol, Babacar Mbdji, Ababcar Sadikh Ba, Mass Diakhaté, Moussou Diabakhaté NGOM

Présentation Mamadou Seyba Traoré

Il est écrit sur les pancartes en sept langues africaines; européennes et anglaise : LES SOURDS MUETS ONT UN CŒUR ET UN ESPRIT

Daaray SEMBENE, MPI.N – Maison de la Pédagogie de l’Image et du Numérique compte partager davantage ces moments avec VOUS.

Articles recommandés